Les conservateurs déposent un projet de loi visant à garantir le maintien de Bernardo dans une prison à sécurité maximale

OTTAWA (Ottawa) — Le député conservateur de Niagara Falls, Tony Baldinelli, a présenté le projet de loi émanant d’un député, le projet de loi C-342, qui vise à maintenir les délinquants dangereux et les meurtriers de masse comme Paul Bernardo dans des prisons à sécurité maximale.

Le projet de loi C-342 exige que tous les délinquants dangereux et les auteurs de meurtres de masse condamnés par un tribunal soient classés en permanence dans une catégorie de sécurité maximale. Il abrogera également la norme libérale de l’« environnement le moins restrictif » pour l’affectation des détenus dans les prisons et rétablira le langage des « restrictions nécessaires » que le précédent gouvernement conservateur avait mis en place.

« Des monstres comme Paul Bernardo sortent de prisons à sécurité maximale grâce à la législation libérale laxiste en matière de criminalité. Le projet de loi C-342 fera en sorte que ces vils et dangereux tueurs de masse et criminels violents restent dans des prisons à sécurité maximale, là où ils doivent être », a déclaré le député Baldinelli.

Le 1er juin 2023, les Canadiens ont appris que le Service correctionnel du Canada (SCC) transférait le tueur de masse, violeur en série et tortionnaire Paul Bernardo de la prison à sécurité maximale de l’établissement de Millhaven, près de Kingston, en Ontario, à une prison à sécurité moyenne à La Macaza, au Québec. Ce transfert a eu lieu après que le SCC ait prévenu à deux reprises le cabinet du ministre de la Sécurité publique de l’imminence du transfert.

« Le ministre libéral de la Sécurité publique s’est dit “stupéfait” et indigné lorsque nous avons appris que la sécurité de la prison de Bernardo avait été dégradée. Mais ce n’était qu’un acte, et nous savons maintenant que le bureau du ministre était au courant depuis des mois et n’a rien fait à ce sujet. Cela en dit long sur l’approche de ce gouvernement à l’égard de notre système judiciaire », a déclaré Baldinelli.

« Les libéraux se sont trompés, les conservateurs vont rectifier le tir. Nous rétablirons le bon sens dans notre système judiciaire et correctionnel, afin que les victimes, et non les criminels, passent en premier. Il s’agit de faire ce qui est juste », a déclaré le député Baldinelli. « C’est important non seulement pour les résidents de ma communauté qui sont victimisés de nouveau par leur gouvernement, mais aussi pour toutes les victimes d’actes criminels à travers le pays, qui méritent d’être une priorité plutôt qu’un pis-aller. Les conservateurs de bon sens rendront les rues plus sûres et donneront la priorité aux victimes de la criminalité en veillant à ce que les monstres ignobles comme Paul Bernardo restent là où ils doivent être, c’est-à-dire dans des prisons à sécurité maximale. »

Des hôpitaux sécuritaires

Des hôpitaux sécuritaires

Poilievre annonce la Loi sur la sécurité dans les hôpitaux, qui vise à tenir le crack, la méthamphétamine et les armes à l’écart des médecins, des infirmières et des patients.

En savoir plus
Les faits : Trudeau ne construit pas les logements dont les Canadiens ont besoin

Les faits : Trudeau ne construit pas les logements dont les Canadiens ont besoin

Ottawa (Ontario) — Les données publiées aujourd’hui sur les permis de bâtir montrent que, malgré toutes ses séances de photos, Justin Trudeau ne parvient pas à construire les logements dont les Canadiens ont besoin.

En savoir plus