La « transition équitable » des libéraux supprimera des milliers d’emplois et causera encore plus de mal

OTTAWA (Ottawa) — La ministre du Cabinet fantôme du Parti conservateur responsable des Ressources naturelles, Shannon Stubbs, a fait la déclaration suivante au sujet de la tournée pancanadienne des libéraux visant à duper les travailleurs tout en tuant leurs emplois :

« Le projet de loi C-50 prévoit de supprimer des centaines de milliers d’emplois bien rémunérés au Canada et rendra la vie plus chère pour les Canadiens ordinaires. La visite du ministre libéral des Ressources naturelles, Jonathan Wilkinson, en Alberta n’est qu’un stratagème pour tromper les travailleurs en reconditionnant leur projet de “transition équitable” sous un nouveau nom – mais il s’agit du même plan de suppression d’emplois. Une “transition équitable” est tout sauf équitable, et le plan de Trudeau pour des “emplois durables” est tout sauf durable.

« La politique woke de Trudeau fera disparaître 170 000 emplois canadiens directs, déplacera 450 000 autres emplois directs et indirects et mettra en péril les moyens de subsistance de 2,7 millions de travailleurs canadiens. Le gouvernement libéral aggravera les maux qu’il a causés en faisant tomber le principal moteur économique de bon nombre de nos communautés, ainsi que les emplois et les entreprises interconnectés dont elles dépendent. Ce plan libéral et néo-démocrate radical sapera notre sécurité énergétique, détruira 10 % du PIB du Canada et fera grimper le coût de l’énergie et des biens pour tous les Canadiens.

« L’approche insensée de Trudeau consiste à dépenser des milliards pour fermer le plus grand investisseur du secteur privé dans les technologies propres et détruire les 20 milliards de dollars que notre industrie principale fournit chaque année à tous les niveaux de gouvernement. Il veut augmenter sa taxe sur le carbone, instaurer une deuxième taxe sur le carbone et ajouter d’autres réglementations qui augmenteront le coût de la vie et rendront tout plus cher pour les Canadiens, qu’il s’agisse du chauffage domestique, de l’essence ou de l’épicerie. Tout cela en continuant à ne pas atteindre un seul objectif climatique. Cela n’a aucun sens.

« L’approche conservatrice de bon sens consiste à réduire les émissions par la transformation, et non par la transition. Par la technologie, et non par les taxes. Sous l’impulsion du secteur privé, et non du gouvernement. Les conservateurs rendront les énergies traditionnelles et alternatives abordables et accessibles, accéléreront les approbations et donneront la priorité aux ressources, à l’innovation et aux travailleurs canadiens afin de garantir la sécurité énergétique et l’autosuffisance du pays.

« Ce projet de loi n’est qu’une autre étape du programme anti-énergie woke de Trudeau visant à mettre fin au pétrole et au gaz canadiens. Les conservateurs réduiront le coût de l’énergie sans carbone, accéléreront les approbations pour lancer des projets verts, et ramèneront des chèques de paie plus puissants pour les travailleurs canadiens. »

Des hôpitaux sécuritaires

Des hôpitaux sécuritaires

Poilievre annonce la Loi sur la sécurité dans les hôpitaux, qui vise à tenir le crack, la méthamphétamine et les armes à l’écart des médecins, des infirmières et des patients.

En savoir plus
Les faits : Trudeau ne construit pas les logements dont les Canadiens ont besoin

Les faits : Trudeau ne construit pas les logements dont les Canadiens ont besoin

Ottawa (Ontario) — Les données publiées aujourd’hui sur les permis de bâtir montrent que, malgré toutes ses séances de photos, Justin Trudeau ne parvient pas à construire les logements dont les Canadiens ont besoin.

En savoir plus