Les conservateurs de gros bon sens se battent pour les Canadiens

Ottawa (Ontario) — L’honorable Pierre Poilievre, chef du Parti conservateur du Canada et de l’Opposition officielle, a fait la déclaration suivante alors que le Parlement s’ajourne pour l’été :  

« Après huit ans sous Justin Trudeau, les Canadiens sont aux prises avec des difficultés. La coalition coûteuse continue de jeter de l’huile sur le feu de l’inflation avec 60 milliards de dollars de nouvelles dépenses, faisant grimper l’inflation et les taux d’intérêt. Justin Trudeau et son partenaire de coalition, Jagmeet Singh, continuent également d’ignorer la criminalité et le chaos qui règnent dans nos rues, en laissant des délinquants dangereux, récidivistes et violents en liberté sous caution et en finançant des stupéfiants dangereux avec l’argent des contribuables.   

« Au cours des derniers mois, les conservateurs se sont battus avec acharnement au Parlement pour demander des comptes à la coalition et faire prévaloir le gros bon sens. Nous avons :  

  • Souligné les dépenses inflationnistes du budget des libéraux et du NPD et exigé de la coalition qu’elle propose une voie vers l’équilibre afin de réduire l’inflation et les taux d’intérêt. Nous avons notamment prononcé le plus long discours jamais prononcé par un chef de l’opposition à la Chambre des communes.     
  • Déposé un projet de loi pour obliger les libéraux à condamner les récidivistes violents à l’emprisonnement et non à la mise en liberté sous caution.   
  • Contraint Trudeau à un humiliant recul sur le projet de loi C-21, qui visait cyniquement les chasseurs et les Canadiens autochtones plutôt que les criminels.   
  • Protégé les droits des victimes en déposant un projet de loi visant à maintenir les tueurs en série et les tueurs de masse comme Paul Bernardo dans des prisons à sécurité maximale.    
  • Exigé la fin du programme de narcotiques des libéraux financé par les impôts, afin de mettre de l’argent dans les traitements qui ramènent nos proches sans drogue.    
  • Exposé le projet dangereux de loi C-11 de Trudeau sur la censure.    
  • Proposé des solutions pour résoudre la crise du logement au Canada en renvoyant les gardiens et en forçant les municipalités à permettre une construction plus importante et plus rapide.    
  • Forcé le gouvernement à mettre fin aux déportations et à écouter les étudiants étrangers qui ont été escroqués par des consultants véreux  
  • Obligé Trudeau à répondre de sa deuxième taxe sur le carbone qui augmentera le coût des produits alimentaires et de l’essence pour tous les Canadiens.    
  • Soutenu nos agriculteurs en supprimant la taxe carbone de Trudeau sur les carburants agricoles.    
  • Protégé les travailleurs canadiens en veillant à ce que leurs pensions soient protégées en cas de faillite d’une entreprise.    
  • Défendu notre démocratie contre l’ingérence de Pékin. Nous avons forcé la cheffe de cabinet du premier ministre, Katie Telford, à témoigner devant le comité, et exigé que David Johnston et Alexandre Trudeau témoignent sur la Fondation Trudeau financée par Pékin.    

« Le travail ne fait que commencer, mais les conservateurs de gros bon sens ne cesseront jamais de se battre pour les Canadiens. Ramenons le gros bon sens ! »

Des hôpitaux sécuritaires

Des hôpitaux sécuritaires

Poilievre annonce la Loi sur la sécurité dans les hôpitaux, qui vise à tenir le crack, la méthamphétamine et les armes à l’écart des médecins, des infirmières et des patients.

En savoir plus
Les faits : Trudeau ne construit pas les logements dont les Canadiens ont besoin

Les faits : Trudeau ne construit pas les logements dont les Canadiens ont besoin

Ottawa (Ontario) — Les données publiées aujourd’hui sur les permis de bâtir montrent que, malgré toutes ses séances de photos, Justin Trudeau ne parvient pas à construire les logements dont les Canadiens ont besoin.

En savoir plus