Le gouvernement Trudeau continue de mal gérer l’industrie de la pêche alors que les pêcheurs et l’industrie de la transformation ratent des occasions

Gander (Terre-Neuve-et-Labrador) – Le ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, Clifford Small, a fait la déclaration suivante après que le gouvernement Trudeau a refusé d’augmenter les quotas de morue du Nord et que le moratoire sur le maquereau de l’Atlantique se poursuit :

« La ministre des Pêches de Trudeau, Joyce Murray, a une fois de plus ignoré les intervenants de l’industrie de la pêche et les pêcheurs en refusant d’augmenter modestement les quotas de poissons. Une étude complète des stocks de poissons à Terre-Neuve n’a pas été réalisée depuis 2019 et maintenant, parce que les libéraux n’ont pas respecté leurs multiples promesses à l’industrie, les travailleurs qui gagnent leur vie dans l’industrie de la pêche vont souffrir.

« Le gouvernement Trudeau n’a pas respecté ses engagements en matière de science halieutique et il punit les travailleurs sans la moindre hésitation. Cette décision arbitraire a été prise parce que le ministre Trudeau n’a pas mené à bien les études sur les stocks en 2022, qui auraient permis de recueillir des données essentielles pour prendre une décision raisonnable concernant les stocks de cabillaud. Le gouvernement Trudeau continue d’ignorer les données des pêcheurs ; les pêcheurs à qui j’ai parlé signalent systématiquement des taux de capture plusieurs fois supérieurs aux niveaux traditionnels ». Le gouvernement libéral ne prend pas de décisions fondées sur des données probantes, ce qui nuit aux familles de Terre-Neuve-et-Labrador. Le fait de négliger les taux de capture élevés lors de la fixation des quotas est une gifle pour les pêcheurs et les travailleurs d’usine de la zone de pêche à la morue de la région (2J3KL), à un moment où ils sont déjà ébranlés par la baisse des revenus de la pêche au crabe.

« La ministre Murray a décidé de maintenir la fermeture de la pêche au maquereau de l’Atlantique pour la saison 2023, contre les recommandations du Comité permanent des pêches et des océans (FOPO) d’égaler le quota de maquereau américain pour 2023, ce qui constitue un deuxième coup dur pour les pêcheurs et les exploitants. Tout cela laisse présager une nouvelle saison de frustration et de pertes économiques dans tout le Canada atlantique pour les pêcheurs et les transformateurs qui dépendent du maquereau pour gagner leur vie et qui ont observé le maquereau en abondance, cette année encore.

« Une fois de plus, le gouvernement Trudeau montre aux Canadiens de l’Atlantique, à nos pêcheurs et à nos transformateurs de poisson ce qu’il pense vraiment d’eux, en laissant notre industrie de la pêche souffrir de la négligence des libéraux. Les conservateurs de gros sens élimineront les gardiens et ramèneront le gros bon sens avec de plus gros chèques de paie pour les Canadiens d’un océan à l’autre. Nous ferons preuve de gros bon sens et nous soutiendrons les familles qui vivent de l’industrie de la pêche dans le Canada atlantique. »

Déclaration du chef conservateur Pierre Poilievre à l’occasion du Mois du patrimoine juif

Déclaration du chef conservateur Pierre Poilievre à l’occasion du Mois du patrimoine juif

Ottawa (Ontario) – L’honorable Pierre Poilievre, chef du Parti conservateur du Canada et de l’Opposition officielle, a fait la déclaration suivante à l’occasion du Mois du patrimoine juif :  

En savoir plus
Le successeur de Trudeau appelé à témoigner devant le Comité

Le successeur de Trudeau appelé à témoigner devant le Comité

Ottawa (Ontario) — Aujourd’hui, le Comité des finances de la Chambre des communes a adopté une motion conservatrice de gros bon sens appelant le successeur de Justin Trudeau, Mark Carney, à témoigner.

En savoir plus