Justin Trudeau a rendu les rues canadiennes dangereuses

Ottawa (Ontario) — Raquel Dancho, ministre du Cabinet fantôme responsable de la sécurité publique, l’honorable Rob Moore, ministre du Cabinet fantôme responsable de la Justice et procureur général du Canada, et Pierre Paul-Hus, Lieutenant politique pour le Québec, ont fait la déclaration suivante en réponse à la mise à jour des données sur la criminalité de Statistique Canada : 

« Après huit ans sous Justin Trudeau, le crime et le chaos sont monnaie courante dans nos rues. Nous connaissons la pire vague de criminalité que nous ayons connue de mémoire récente. Depuis 2015, les crimes violents ont augmenté de 39 %. Les meurtres commis par des gangs ont plus que doublé et les crimes violents commis avec des armes à feu ont augmenté pour la huitième année consécutive.  

« C’est le Canada de Justin Trudeau – et les Canadiens en subissent les conséquences dans nos rues chaque jour. Le taux national de meurtres n’a jamais été aussi élevé depuis plus de 30 ans. Les meurtres ont augmenté de 66 % à Toronto, de 38 % à Montréal et de 55 % à Vancouver, et ce depuis l’arrivée au pouvoir de ce gouvernement.  

« Comme le souligne Statistique Canada, les crimes au Canada sont également de plus en plus graves. Cela ne peut être expliqué par la petite délinquance ou par les discours creux des nouveaux ministres libéraux. Les crimes que nous voyons augmenter sont les pires qui soient et ils touchent des Canadiens ordinaires qui essaient simplement de vivre leur vie. Ces crimes ne se limitent pas à certaines régions — ils se produisent tous les jours, à toute heure de la journée et dans toutes les villes et communautés de notre pays.  

« Mais nous connaissons la cause de cette vague de crimes et nous savons comment y remédier. Le gouvernement libéral de Justin Trudeau a adopté une série de lois, telles que les lois C-75 et C-5, qui permettent à de dangereux récidivistes violents de sortir dans la rue et de retourner dans nos communautés, au lieu de les garder derrière les barreaux, là où ils devraient être. Cela ne peut plus durer. Nous devons changer les choses pour que les récidivistes violents dangereux soient emprisonnés, et non libérés sous caution, et pour que les criminels les plus graves soient condamnés à des peines qui les maintiennent en prison et assurent la sécurité de la population.  

« Les conservateurs de gros bon sens maintiendront en prison le nombre infime de criminels dangereux dans notre pays, mettront fin aux politiques de liberté sous caution de Justin Trudeau, afin de ramener le gros bon sens avec des rues sécuritaires et d’assurer la sécurité des Canadiens. » 

Déclaration du chef conservateur Pierre Poilievre à l’occasion du Mois du patrimoine juif

Déclaration du chef conservateur Pierre Poilievre à l’occasion du Mois du patrimoine juif

Ottawa (Ontario) – L’honorable Pierre Poilievre, chef du Parti conservateur du Canada et de l’Opposition officielle, a fait la déclaration suivante à l’occasion du Mois du patrimoine juif :  

En savoir plus
Le successeur de Trudeau appelé à témoigner devant le Comité

Le successeur de Trudeau appelé à témoigner devant le Comité

Ottawa (Ontario) — Aujourd’hui, le Comité des finances de la Chambre des communes a adopté une motion conservatrice de gros bon sens appelant le successeur de Justin Trudeau, Mark Carney, à témoigner.

En savoir plus