« Le nouveau ministre de la Justice du Canada s’attaquera à l’insécurité perçue face à la criminalité : « Je pense qu’empiriquement, il est peu probable » que le Canada devienne moins sécuritaire, a déclaré M. Virani lors d’une entrevue accordée à Reuters lundi » (Reuters, 31 juillet 2023)

" />
Un ministre libéral affirme aux Canadiens que la vague de criminalité provoquée par le gouvernement Trudeau n’est qu’une vue de l’esprit

« Le nouveau ministre de la Justice du Canada s’attaquera à l’insécurité perçue face à la criminalité : « Je pense qu’empiriquement, il est peu probable » que le Canada devienne moins sécuritaire, a déclaré M. Virani lors d’une entrevue accordée à Reuters lundi » (Reuters, 31 juillet 2023)

Ottawa (Ontario) — L’honorable Rob Moore, ministre fantôme conservateur de la Justice et procureur général du Canada, Raquel Dancho, ministre fantôme conservateur de la Sécurité publique, et Pierre Paul-Hus, lieutenant du Québec, ont publié la déclaration suivante concernant les remarques faites par le ministre libéral de la Justice et procureur général, Arif Virani, qui minimise la criminalité dans nos communautés :

« Les politiques d’arrestation et de remise en liberté de Justin Trudeau ont déclenché une vague de criminalité dans tout le pays. Les Canadiens ne se sentent pas en sécurité dans leurs communautés et dans leurs rues. Mais Arif Virani, le nouveau ministre de la Justice et procureur général de Trudeau, dit aux Canadiens que tout cela n’est qu’une vue de l’esprit et qu’une augmentation de la criminalité est « empiriquement improbable. »

« Il se trompe. Voici les faits selon Statistique Canada, après huit années sous Justin Trudeau :

  • Les crimes violents ont augmenté de 39 %.
  • Les meurtres liés aux gangs ont augmenté de 108 %.
  • Les crimes violents commis à l’aide d’une arme à feu ont augmenté régulièrement chaque année, avec une hausse de 101 % depuis 2015.
  • Les meurtres ont augmenté de 43 %, le taux le plus élevé depuis 30 ans, avec une hausse de 66 % à Toronto, de 55 % à Vancouver et de 38 % à Montréal.

« Cette vague de criminalité est le résultat direct des politiques libérales. Les attaques aléatoires dans nos systèmes de transport, les 9 policiers tués en service au cours d’une année, les récidivistes violents qui terrorisent nos rues alors qu’ils sont en liberté sous caution, et les données rapportées par les propres statisticiens du gouvernement n’ont rien d’imaginaire.

« Le nouveau ministre de la Justice de Trudeau a révélé aux Canadiens que rien ne changera sous sa direction, et que les Canadiens peuvent s’attendre à davantage de politiques d’arrestation et de remise en liberté, avec pour conséquence une augmentation des taux de criminalité mortelle. Le nouveau ministre de la Justice de Trudeau doit cesser d’essayer de distraire et de blâmer les Canadiens, et doit au contraire prendre ses responsabilités.

« Le Canada n’était pas comme ça avant Trudeau, et il ne sera pas comme ça après son départ. Nous mettrons fin aux politiques d’arrestation et de libération de Trudeau et nous maintiendrons le petit nombre de récidivistes violents et dangereux dans notre pays là où ils doivent être : derrière les barreaux. Nous réglerons le problème que Trudeau a créé avec ses projets de loi qui ne fonctionnent pas, tels que C-75 et C-5, qui laissent les récidivistes violents et dangereux sortir dans les rues et revenir dans nos communautés. Seuls les conservateurs de gros bon sens ramèneront des rues sécuritaires au pays. »

Déclaration du chef conservateur Pierre Poilievre à l’occasion du Mois du patrimoine juif

Déclaration du chef conservateur Pierre Poilievre à l’occasion du Mois du patrimoine juif

Ottawa (Ontario) – L’honorable Pierre Poilievre, chef du Parti conservateur du Canada et de l’Opposition officielle, a fait la déclaration suivante à l’occasion du Mois du patrimoine juif :  

En savoir plus
Le successeur de Trudeau appelé à témoigner devant le Comité

Le successeur de Trudeau appelé à témoigner devant le Comité

Ottawa (Ontario) — Aujourd’hui, le Comité des finances de la Chambre des communes a adopté une motion conservatrice de gros bon sens appelant le successeur de Justin Trudeau, Mark Carney, à témoigner.

En savoir plus