Les libéraux ignorent les appels des communautés locales à renvoyer Bernardo en sécurité maximale

Ottawa (Ontario) — Tony Baldinelli, député de Niagara Falls et parrain d’un projet de loi d’initiative parlementaire qui garantirait que tous les tueurs en série soient incarcérés dans des prisons à sécurité maximale (projet de loi C-342), a fait la déclaration suivante sur le fait que les libéraux ont ignoré les appels des communautés locales à renvoyer Bernardo dans une prison à sécurité maximale :

« Suite à la décision de transférer le meurtrier en série notoire Paul Bernardo hors de la sécurité maximale, les communautés locales qui ont été les plus affectées par ses crimes odieux s’expriment et appellent à l’action. Les villes de Thorold et de St. Catharines ont toutes deux écrits au gouvernement pour lui faire part de leurs vives inquiétudes concernant le transfert de Paul Bernardo et exiger qu’il soit renvoyé dans une prison de haute sécurité, où il a sa place.

« Ces demandes ont été envoyées au premier ministre, à son nouveau ministre de la Sécurité publique et aux députés libéraux locaux Chris Bittle et Vance Badawey, mais elles sont tombées dans l’oreille d’un sourd, car le gouvernement continue de refuser d’exercer son pouvoir d’exiger que les meurtriers de masse purgent l’intégralité de leur peine dans des prisons à sécurité maximale. Au lieu de prendre des mesures pour résoudre le problème créé par son gouvernement, le député libéral Chris Bittle a accusé ceux qui proposent des solutions et ceux qui expriment leur inquiétude et leur souffrance de « faire de la politique ». Une fois de plus, le gouvernement libéral divise et blâme au lieu d’assumer ses responsabilités et de mettre en œuvre des changements pour résoudre les problèmes qu’il a créés.

« Le gouvernement libéral a rendu possible le transfert de Bernardo en adoptant le projet de loi C-83 qui exige que les prisonniers purgent leur peine dans « l’environnement le moins restrictif », renversant ainsi une politique établie par le dernier gouvernement conservateur qui imposait une norme plus sévère aux délinquants dangereux. Le Service correctionnel du Canada (SCC) s’est appuyé sur cette politique pour tenter de justifier le transfert.

« Aujourd’hui, plus de deux mois après le transfert de Bernardo, ils continuent de laisser tomber les familles des victimes et les communautés qui ont été marquées à jamais par les crimes de Bernardo. Il y a un nouveau ministre de la Sécurité publique, mais tout comme le précédent, il refuse d’utiliser son autorité légale pour ordonner au SCC de s’assurer que chaque meurtrier de masse purge sa peine dans un établissement à sécurité maximale.

« Les conservateurs de gros bon sens ne permettront pas que cette injustice se poursuive tranquillement. C’est pourquoi j’ai présenté le projet de loi C-342, qui exigerait que les auteurs de meurtres multiples et les délinquants dangereux comme Bernardo purgent l’intégralité de leur peine derrière les murs d’une prison à sécurité maximale. Nous ramènerons la justice et la sécurité dans nos communautés. »

Déclaration du chef conservateur Pierre Poilievre à l’occasion du Mois du patrimoine juif

Déclaration du chef conservateur Pierre Poilievre à l’occasion du Mois du patrimoine juif

Ottawa (Ontario) – L’honorable Pierre Poilievre, chef du Parti conservateur du Canada et de l’Opposition officielle, a fait la déclaration suivante à l’occasion du Mois du patrimoine juif :  

En savoir plus
Le successeur de Trudeau appelé à témoigner devant le Comité

Le successeur de Trudeau appelé à témoigner devant le Comité

Ottawa (Ontario) — Aujourd’hui, le Comité des finances de la Chambre des communes a adopté une motion conservatrice de gros bon sens appelant le successeur de Justin Trudeau, Mark Carney, à témoigner.

En savoir plus