Les conservateurs obligent Trudeau à ouvrir une enquête publique sur l’ingérence étrangère

Ottawa (Ontario) – L’honorable Pierre Poilievre, chef du Parti conservateur du Canada et de l’Opposition officielle, a fait la déclaration suivante à la suite de l’annonce d’une enquête publique sur l’ingérence de Pékin dans la démocratie canadienne :

« La “dictature de base” de Pékin — pour laquelle Justin Trudeau a exprimé son admiration — tente de saper la démocratie canadienne depuis des années. Alors que de plus en plus d’informations sur ce sujet étaient révélées, les libéraux ont tenté de cacher et de dissimuler la vérité sur l’ingérence de Pékin. Mais aujourd’hui, notre demande d’enquête publique sur cette ingérence a enfin été satisfaite.

« Rien de tout cela ne serait arrivé si les conservateurs n’avaient pas fait pression sur le gouvernement et n’avaient pas combattu la tentative de dissimulation des libéraux à chaque étape du processus. Les conservateurs demandent une enquête publique sur l’ingérence de Pékin depuis le 1er mars 2023 – il y a 190 jours. Le 23 mars 2023, les conservateurs ont voté une motion à la Chambre des communes demandant une enquête indépendante et publique. Beaucoup de dommages à la confiance des Canadiens dans leurs institutions auraient pu être évités si seulement Justin Trudeau avait écouté le Parlement.

« Justin Trudeau est au courant depuis des années de ces risques pour la démocratie. Selon ses propres fonctionnaires, depuis 2018, il a été officiellement informé au moins six fois de l’ingérence étrangère, ainsi que de nombreuses conversations informelles, et pourtant il a refusé de prendre des mesures significatives. En fait, Trudeau n’a toujours pas tenu sa promesse de mettre en place un registre des influences étrangères – une solution de gros bon sens que les conservateurs ont réclamée à maintes reprises.

« Les conservateurs continueront à défendre la démocratie canadienne tout en tenant les libéraux de Trudeau responsables de leur négligence. Nous avons dénoncé le dernier plan des libéraux qui consistait à balayer ce problème sous le tapis. Et bien que nous acceptions le mandat et le commissaire pour cette enquête, nous n’hésiterons pas à les rappeler à l’ordre si ce processus n’apporte pas de vraies réponses aux Canadiens.

« La protection de notre démocratie doit être notre priorité, et les conservateurs défendront toujours le Canada. »

Des hôpitaux sécuritaires

Des hôpitaux sécuritaires

Poilievre annonce la Loi sur la sécurité dans les hôpitaux, qui vise à tenir le crack, la méthamphétamine et les armes à l’écart des médecins, des infirmières et des patients.

En savoir plus
Les faits : Trudeau ne construit pas les logements dont les Canadiens ont besoin

Les faits : Trudeau ne construit pas les logements dont les Canadiens ont besoin

Ottawa (Ontario) — Les données publiées aujourd’hui sur les permis de bâtir montrent que, malgré toutes ses séances de photos, Justin Trudeau ne parvient pas à construire les logements dont les Canadiens ont besoin.

En savoir plus