la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) affirme que la douleur ne fera qu’augmenter.

" />
Les faits : L’Agence du logement sonne l’alarme sur le renouvellement des prêts hypothécaires

Ottawa (Ontario) – La crise inflationniste de Justin Trudeau a déjà doublé les paiements hypothécaires et les mises de fonds des Canadiens, mais la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) affirme que la douleur ne fera qu’augmenter.

 Des années d’endettement et taxes inflationnistes sous Trudeau ont conduit à un taux d’inflation de 8,1 % et à l’augmentation la plus rapide des taux d’intérêt dans l’histoire du Canada, la Banque du Canada avertissant qu’ils pourraient encore augmenter. Ces hausses vont maintenant frapper d’innombrables Canadiens qui doivent renouveler leur prêt hypothécaire alors qu’ils sont déjà confrontés à un endettement historiquement élevé et à une crise du coût de la vie.

Au cours des deux prochaines années, 45 % des prêts hypothécaires en cours, représentant 675 milliards de dollars, devront être renouvelés. Il s’agit de maisons achetées à des prix records au Canada et à des taux d’intérêt historiquement bas.

Ces propriétaires pourraient voir leur taux d’intérêt augmenter de 30 à 40 % par rapport à celui qu’ils ont obtenu il y a quelques années. Pour ceux qui ont acheté une maison de 500 000 dollars avec un taux fixe de cinq ans et un amortissement de 25 ans, cela signifie une augmentation des paiements de près de 1 000 dollars par mois.

 Dans certaines villes canadiennes, cependant, le prix de référence des maisons est bien supérieur à 500 000 dollars. Le prix moyen d’une maison à Vancouver en 2019 était de 896 000 dollars. Un propriétaire qui a acheté un logement à ce prix peut s’attendre à payer plus de 1 600 dollars de plus. À Toronto, le prix moyen était de 784 300 dollars et ceux qui doivent renouveler leur contrat en 2024 devront s’attendre à des augmentations de 1 420 dollars par an.

Seuls les conservateurs aboliront les taxes et le gaspillage pour réduire l’inflation, faire baisser les taux d’intérêt et ramener le gros bon sens avec des prix plus bas pour les Canadiens.

Déclaration du chef conservateur Pierre Poilievre à l’occasion du Mois du patrimoine juif

Déclaration du chef conservateur Pierre Poilievre à l’occasion du Mois du patrimoine juif

Ottawa (Ontario) – L’honorable Pierre Poilievre, chef du Parti conservateur du Canada et de l’Opposition officielle, a fait la déclaration suivante à l’occasion du Mois du patrimoine juif :  

En savoir plus
Le successeur de Trudeau appelé à témoigner devant le Comité

Le successeur de Trudeau appelé à témoigner devant le Comité

Ottawa (Ontario) — Aujourd’hui, le Comité des finances de la Chambre des communes a adopté une motion conservatrice de gros bon sens appelant le successeur de Justin Trudeau, Mark Carney, à témoigner.

En savoir plus