Le gouvernement Trudeau, pris de panique, retarde l’aide aux agriculteurs

Ottawa (Ontario) – La semaine dernière, au cours du débat sur un projet de loi conservateur de gros bon sens qui supprimerait la taxe sur le carbone pour les agriculteurs, les sénateurs nommés par Trudeau ont voté pour mettre fin au débat sur le vote final, continuant ainsi à punir les agriculteurs aux prises avec la taxe sur le carbone de Trudeau.

Les libéraux, pris de panique, ont maintenant recours à tous les stratagèmes possibles et imaginables, essayant désespérément d’empêcher les agriculteurs d’obtenir une exonération de la taxe carbone pour le séchage des grains, le chauffage des granges et d’autres activités agricoles. Les sénateurs de Trudeau se livrent à des jeux politiques sans précédent avec les moyens de subsistance des agriculteurs canadiens afin de soutenir la taxe ratée du premier ministre et de sauver la face de ministres libéraux comme Steven Guilbeault, qui a déclaré qu’il n’y aurait plus d’exclusions lorsqu’il était ministre de l’Environnement.

Ce projet désespéré du gouvernement Trudeau est intervenu après que le Sénat a rejeté les amendements des libéraux visant à vider le projet de loi de sa substance en début de semaine dernière. Aujourd’hui, les ministres de Trudeau et le Cabinet du premier ministre appellent frénétiquement les sénateurs pour tenter de les convaincre de rejeter le projet de loi.

Les Canadiens ont déjà été laissés pour compte par la coalition Trudeau-Bloc, qui a rejeté une motion conservatrice visant à abolir la taxe carbone pour toutes les formes de chauffage domestique. Aujourd’hui, les ministres de Trudeau et le Cabinet du premier ministre appellent frénétiquement les sénateurs pour tenter de les convaincre de rejeter le projet de loi. Lorsque le Sénat reprendra ses travaux la semaine prochaine, les sénateurs devront choisir entre soutenir l’agenda de Trudeau et soutenir les agriculteurs et les Canadiens ordinaires.

Les conservateurs de gros bon sens ont présenté ce projet de loi parce qu’une taxe sur les agriculteurs signifie une augmentation du coût de la nourriture pour les Canadiens à un moment où les familles sont déjà en difficulté. Ce projet de loi soulagerait nos agriculteurs qui veulent rendre la nourriture plus abordable pour les Canadiens face aux taxes et aux déficits inflationnistes de Justin Trudeau. Lorsque le Sénat reprendra ses travaux la semaine prochaine, les sénateurs devront choisir entre soutenir le programme de Trudeau et soutenir les agriculteurs et les Canadiens ordinaires.

Lors des prochaines élections, les Canadiens pourront choisir entre le plan de Justin Trudeau visant à quadrupler la taxe et le plan de Pierre Poilievre visant à abolir la taxe pour tout le monde, sur tout.

Déclaration du chef conservateur Pierre Poilievre à l’occasion du Mois du patrimoine juif

Déclaration du chef conservateur Pierre Poilievre à l’occasion du Mois du patrimoine juif

Ottawa (Ontario) – L’honorable Pierre Poilievre, chef du Parti conservateur du Canada et de l’Opposition officielle, a fait la déclaration suivante à l’occasion du Mois du patrimoine juif :  

En savoir plus
Le successeur de Trudeau appelé à témoigner devant le Comité

Le successeur de Trudeau appelé à témoigner devant le Comité

Ottawa (Ontario) — Aujourd’hui, le Comité des finances de la Chambre des communes a adopté une motion conservatrice de gros bon sens appelant le successeur de Justin Trudeau, Mark Carney, à témoigner.

En savoir plus