Justin Trudeau doit s’expliquer sur les accords relatifs aux usines de batteries pour véhicules électriques

Ottawa (Ontario) – Rick Perkins, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, a fait la déclaration suivante concernant le nouveau rapport du directeur parlementaire du budget sur les usines de batteries pour véhicules électriques et les allégations de recours à des travailleurs étrangers temporaires plutôt qu’à des Canadiens pour travailler dans ces usines :

« Nous avons appris aujourd’hui que la subvention de plusieurs milliards de dollars accordée à Stellantis pourrait financer jusqu’à 1 600 emplois qui ne seront pas attribués à des Canadiens, mais à des travailleurs étrangers, malgré les promesses du premier ministre de créer des emplois pour les Canadiens. Cette situation est inacceptable.

« Justin Trudeau a également caché les détails des subventions massives aux entreprises qu’il a accordées aux usines de batteries pour véhicules électriques pendant des mois, mais le directeur parlementaire du budget nous a fait savoir aujourd’hui que les coûts sont beaucoup plus élevés que ce que le premier ministre a laissé entendre.

« Selon le DPB, les subventions accordées par le Canada aux trois fabricants de batteries pourraient s’élever à 43,6 milliards de dollars, soit près de 6 milliards de dollars de plus que ce que le gouvernement a dit aux Canadiens. Ces dépassements massifs interviennent avant même que ces grands projets ne soient lancés.

« Le premier ministre doit faire deux choses. Premièrement, il doit être honnête et rendre publics les contrats qu’il a signés avec Stellantis, Volkswagen et Northvolt, afin que les contribuables puissent savoir combien d’argent ils doivent débourser et quelles dispositions ont été prises pour garantir de bons emplois à long terme aux Canadiens. Deuxièmement, il doit garantir que l’argent des contribuables canadiens ne financera pas des emplois à moins qu’ils ne soient destinés à des travailleurs canadiens. « Les conservateurs de gros bon sens veilleront à ce que l’argent des contribuables canadiens soit utilisé à bon escient et à ce que les nouveaux emplois créés au Canada soient exclusivement destinés aux Canadiens. »

Déclaration du chef conservateur Pierre Poilievre à l’occasion du Mois du patrimoine juif

Déclaration du chef conservateur Pierre Poilievre à l’occasion du Mois du patrimoine juif

Ottawa (Ontario) – L’honorable Pierre Poilievre, chef du Parti conservateur du Canada et de l’Opposition officielle, a fait la déclaration suivante à l’occasion du Mois du patrimoine juif :  

En savoir plus
Le successeur de Trudeau appelé à témoigner devant le Comité

Le successeur de Trudeau appelé à témoigner devant le Comité

Ottawa (Ontario) — Aujourd’hui, le Comité des finances de la Chambre des communes a adopté une motion conservatrice de gros bon sens appelant le successeur de Justin Trudeau, Mark Carney, à témoigner.

En savoir plus