La coalition Libéral-NPD et le Bloc bloquent le témoignage de la vérificatrice générale sur ArriveCan

Ottawa (Ontario) – Aujourd’hui, la coalition de dissimulation Libéral-NPD et le Bloc ont interrompu le Comité permanent des comptes publics pour empêcher la vérificatrice générale de témoigner sur son enquête sur l’application ArriveCan.

L’application ArriveCan a coûté 54 millions de dollars aux contribuables, alors que des experts affirmaient qu’elle aurait pu être livrée pour moins de 250 000 dollars. Aujourd’hui, la GRC enquête sur des allégations de corruption concernant la manière dont les contrats ont été attribués par le gouvernement libéral.

En début de semaine, le président du Comité a remis à la vérificatrice générale des heures de témoignages et de documents dans le cadre d’une enquête parlementaire de près de deux ans sur l’application ArriveCan, d’une valeur de 54 millions de dollars. Les documents fournis à la vérificatrice générale font état de fonctionnaires qui mentent et tentent de faire taire les dénonciateurs, de fonctionnaires suspendus sans solde pour avoir dit la vérité au Comité, de consultants qui gagnent des millions de dollars de l’argent des contribuables alors qu’ils ne font aucun travail à valeur ajoutée, et d’amitiés inappropriées entre les fonctionnaires chargés d’attribuer des contrats de plusieurs millions de dollars et les personnes qui bénéficient de ces mêmes contrats. Un exemple clair de cette situation est la rencontre entre des consultants et des fonctionnaires dans des bars et des restaurants, avec même une « dégustation de whisky ArriveCan » pour célébrer le premier anniversaire de l’application désastreuse.

Alors que les allégations de corruption ne cessent de s’aggraver, la transparence est plus que jamais nécessaire. La réunion d’aujourd’hui était essentielle pour s’assurer que la vérificatrice générale analyserait et inclurait les documents dans son audit qui sera bientôt publié.

Malgré cela, la coalition de dissimulation a fait tout son possible pour bloquer la mise à jour de l’audit ArriveCan de la vérificatrice générale.

L’application ArriveCan, d’une valeur de 54 millions de dollars, est une mascarade pour les contribuables. Justin Trudeau et ses ministres sont responsables d’avoir rempli les poches de consultants connectés et d’avoir forcé les Canadiens à payer la facture. Les conservateurs de gros bon sens remettront tous les documents et contrats de consultation et convoqueront tous les témoins nécessaires pour exposer la corruption de l’application ArriveCan, d’une valeur de 54 millions de dollars.

Des hôpitaux sécuritaires

Des hôpitaux sécuritaires

Poilievre annonce la Loi sur la sécurité dans les hôpitaux, qui vise à tenir le crack, la méthamphétamine et les armes à l’écart des médecins, des infirmières et des patients.

En savoir plus
Les faits : Trudeau ne construit pas les logements dont les Canadiens ont besoin

Les faits : Trudeau ne construit pas les logements dont les Canadiens ont besoin

Ottawa (Ontario) — Les données publiées aujourd’hui sur les permis de bâtir montrent que, malgré toutes ses séances de photos, Justin Trudeau ne parvient pas à construire les logements dont les Canadiens ont besoin.

En savoir plus