Le gouvernement Trudeau a payé 76 pour cent des contractants d’ArriveCan pour qu’ils ne fassent aucun travail

Ottawa (Ontario)  – Kelly Block, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable des Services publics et de l’Approvisionnement, et Pierre Paul-Hus, Lieutenant politique conservateur pour le Québec, ont fait la déclaration suivante au sujet de l’enquête qui révèle que 76 pour cent des entrepreneurs d’ArriveCan n’ont fait aucun travail sur l’application de 54 millions de dollars :

« Un rapport accablant a révélé que des fonctionnaires fédéraux du gouvernement Trudeau ont truqué le contrat ArriveCan pour qu’il soit attribué à GC Strategies, une société de conseil composée de deux personnes bien connectées. Au total, ces deux personnes n’ont pas travaillé sur l’application, mais ont reçu 11 millions de dollars de la part des contribuables. De multiples enquêtes sur ArriveCan ont révélé que des millions de dollars des contribuables ont été envoyés à des initiés et des consultants, que des fonctionnaires ont été suspendus sans salaire pour leur implication dans ce projet, et des relations inappropriées entre des fonctionnaires et des contractants, et plus encore, y compris une “dégustation de whisky ArriveCan,” organisée par GC Strategies, avec des fonctionnaires pour célébrer l’application.

« Depuis que ce scandale a éclaté au grand jour, des dénonciateurs ont été réduits au silence et des fonctionnaires ont été suspendus sans salaire pour avoir dit la vérité au Comité. Aujourd’hui, alors que les allégations de corruption s’intensifient, la GRC a décidé d’enquêter sur les contrats pour déterminer s’ils sont potentiellement criminels.

« Les experts ont estimé qu’ArriveCan aurait pu être construite en une fin de semaine pour 200 000 dollars. Mais au lieu de cela, le gouvernement Trudeau a décidé de gaspiller 54 millions de dollars de l’argent des contribuables pour cette application inutile et défaillante. Malheureusement pour les Canadiens, les récentes allégations d’abus commencent à donner un sens à ce prix exorbitant de 54 millions de dollars. 

« Malgré ce fiasco entourant GC Strategies, cette société de conseil en informatique, composée de deux personnes, a obtenu près de 60 millions de dollars de contrats du gouvernement Trudeau depuis 2017, recevant même des contrats après avoir facturé aux contribuables canadiens 11 millions de dollars pour l’application dysfonctionnelle ArriveCan. Il y a huit ans, Trudeau a promis de réduire les contrats de consultants. Ce n’est qu’une promesse libérale de plus qui n’a pas été tenue et dont les Canadiens paient le prix.

« Les Canadiens méritent la transparence quant au nombre de consultants et d’initiés bien connectés qui ont obtenu des contrats gouvernementaux. En 2022, des consultants tiers comme GC Strategies, ont obtenu des contrats d’une valeur de 17,7 milliards de dollars, alors que les Canadiens ordinaires peinent à payer leur épicerie ou à chauffer leur maison.

« Il est clair que le scandale ArriveCan n’est que la pointe de l’iceberg. Les conservateurs de gros bon sens dévoileront chaque document et chaque contrat de consultation pour faire toute la lumière sur l’abus de l’argent des contribuables par le gouvernement Trudeau. »

Des hôpitaux sécuritaires

Des hôpitaux sécuritaires

Poilievre annonce la Loi sur la sécurité dans les hôpitaux, qui vise à tenir le crack, la méthamphétamine et les armes à l’écart des médecins, des infirmières et des patients.

En savoir plus
Les faits : Trudeau ne construit pas les logements dont les Canadiens ont besoin

Les faits : Trudeau ne construit pas les logements dont les Canadiens ont besoin

Ottawa (Ontario) — Les données publiées aujourd’hui sur les permis de bâtir montrent que, malgré toutes ses séances de photos, Justin Trudeau ne parvient pas à construire les logements dont les Canadiens ont besoin.

En savoir plus