La présidente de CBC/Radio-Canada déclare qu’elle mérite un bonus après des licenciements massifs

Ottawa (Ontario) – Rachael Thomas, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable du Patrimoine canadien, et Luc Berthold, leader adjoint à la Chambre conservateur, ont fait la déclaration suivante après que Catherine Tait a refusé d’être franche avec les Canadiens au sujet de l’intention de CBC/Radio-Canada d’accorder des primes à ses cadres, y compris elle-même :

« Hier, Catherine Tait, PDG de CBC/Radio-Canada, a déclaré qu’elle et d’autres cadres méritaient un bonus, après avoir présidé à l’une des périodes les plus désastreuses de l’histoire du radiodiffuseur public. Lorsqu’on lui a demandé si elle méritait personnellement une prime, elle a répondu “oui, absolument”. L’année dernière, CBC/Radio-Canada a accordé à son personnel 16 millions de dollars de bonus, financés par les contribuables. Les primes de cette année pour des cadres comme Mme Tait sont encore sur la table.

« Conséquence directe de l’incompétence de Tait, l’audience de CBC/Radio-Canada a été réduite de moitié depuis qu’elle a pris ses fonctions de PDG en 2018. Ils n’ont pas réussi à produire le contenu que les Canadiens veulent consommer, ce qui a forcé le diffuseur à licencier 600 personnes en décembre et à laisser 200 autres postes vacants.

« La chute spectaculaire des cotes d’écoute de CBC/Radio-Canada s’est produite malgré le 1,27 milliard de dollars qu’ils ont reçu des contribuables au cours de l’exercice 2023. Aujourd’hui, CBC/Radio Canada abandonne encore plus de programmes, devenant chaque jour moins pertinente pour les Canadiens.

« Malgré cette performance catastrophique, Mme Tait a refusé d’être franche avec les Canadiens et de préciser si elle, et d’autres dirigeants, recevront des primes massives financées par les contribuables en mars, déclarant commodément au Comité du patrimoine que “je ne pense pas que moi ou quiconque au sein de l’équipe de direction devrait être évalué sur la base des tendances du marché”. « Il n’a jamais été aussi clair que Catherine Tait et CBC/Radio-Canada sont largement déconnectés des Canadiens. Malgré le témoignage embarrassant de Mme Tait, la coalition Libéral-NPD a bloqué une motion conservatrice de gros bon sens obligeant CBC/Radio-Canada à fournir au Comité du patrimoine une liste de toutes les primes versées aux dirigeants pour 2023. La coalition Libéral-NPD continue de couvrir Mme Tait pendant qu’elle supprime 800 emplois. Les conservateurs de gros bon sens rétabliront la transparence à Ottawa. »

Déclaration du chef conservateur Pierre Poilievre à l’occasion du Mois du patrimoine juif

Déclaration du chef conservateur Pierre Poilievre à l’occasion du Mois du patrimoine juif

Ottawa (Ontario) – L’honorable Pierre Poilievre, chef du Parti conservateur du Canada et de l’Opposition officielle, a fait la déclaration suivante à l’occasion du Mois du patrimoine juif :  

En savoir plus
Le successeur de Trudeau appelé à témoigner devant le Comité

Le successeur de Trudeau appelé à témoigner devant le Comité

Ottawa (Ontario) — Aujourd’hui, le Comité des finances de la Chambre des communes a adopté une motion conservatrice de gros bon sens appelant le successeur de Justin Trudeau, Mark Carney, à témoigner.

En savoir plus