Arrêtons les vols d’autos

Un gouvernement Poilievre mettra fin aux vols d’autos en sécurisant nos ports fédéraux.

Ottawa (Ontario) – L’honorable Pierre Poilievre, chef des conservateurs de gros bon sens du Canada, a annoncé aujourd’hui la deuxième partie de son plan pour lutter contre la hausse importante des vols d’autos.

Le problème :

Après 8 ans sous Justin Trudeau, les vols d’autos ont augmenté de 300 % à Toronto et de 100 % à Ottawa et à Montréal. À l’échelle nationale, les vols d’autos ont augmenté de plus d’un tiers depuis l’arrivée au pouvoir de son gouvernement libéral. Les autos canadiennes sont volées à des taux historiquement élevés, et beaucoup sont expédiées à l’étranger.

Cette augmentation des vols d’autos rend les Canadiens moins en sécurité. Alors que de nombreuses personnes sont en difficulté à cause de la dette inconsidérée et de la taxe carbone coûteuse de Justin Trudeau, le vol d’auto ajoute un fardeau supplémentaire à notre population. En 2022, les remboursements d’assurance automobile se sont élevés à plus d’un milliard de dollars. En Ontario, les demandes d’indemnisation pour vol d’auto ont augmenté de 329 % au cours de la première moitié de 2023, ce qui représente des pertes de plus de 700 millions de dollars. Le Bureau d’assurance du Canada estime que cela coûte à chaque conducteur de l’Ontario 130 dollars de plus par an.

Le vol d’auto est devenu un moyen de s’enrichir rapidement pour les criminels violents et les gangs, et les Canadiens qui travaillent dur en paient le prix.

La cause :

La mauvaise gestion de nos ports fédéraux par Justin Trudeau les a transformés en parcs de stationnement pour les véhicules volés qui disparaissent ensuite à l’étranger. 

L’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) est chargée de protéger nos frontières. Mais le port fédéral de Montréal, où la majorité des véhicules volés quittent le Canada, ne dispose que de cinq agents pour inspecter l’énorme volume de conteneurs qui partent chaque année, selon le Journal de Montréal. Il ne dispose également que d’un seul scanneur à rayons X qui est constamment en panne. Les ports fédéraux de Vancouver, Prince Rupert et Halifax racontent une histoire similaire.

Selon le détective Mark Haywood de Peel, l’ASFC vérifie moins de 1 % de tous les conteneurs qui quittent le pays.

Justin Trudeau a-t-il travaillé avec l’ASFC pour résoudre le problème ? Non. Il a fait exactement le contraire. Malgré la montée en flèche des vols d’autos, l’ASFC saisit aujourd’hui au port fédéral de Montréal à peu près le même nombre d’autos qu’il y a quelques années, ignorant fréquemment les conteneurs suspects, même après qu’ils aient été signalés.

Pendant ce temps, Justin Trudeau continue de gaspiller l’argent de l’ASFC. L’année dernière, Justin Trudeau a dépensé 15 millions de dollars pour des consultants en gestion inutiles à l’ASFC. Et n’oublions pas qu’il a dépensé 54 millions de dollars pour l’application ArriveCan, qui non seulement n’a pas fonctionné correctement, mais qui fait actuellement l’objet d’une enquête de la GRC pour corruption. 

Et l’ASFC n’a pas dépensé 117 millions de dollars qui avaient déjà été approuvés par le Parlement. Il s’agit là d’un nouvel exemple de la mauvaise gestion des libéraux et de leur incapacité à obtenir des résultats dans le cadre de réformes désespérément nécessaires pour garantir l’application des lois pénales du Canada. Il n’est pas étonnant que nos ports fédéraux ne puissent pas faire face à l’augmentation des volumes. Justin Trudeau se préoccupe davantage d’enrichir des initiés bien connectés que d’assurer votre sécurité.

La solution :

Les Canadiens méritent un gouvernement qui s’attaque aux vols d’autos. Hier, nous avons annoncé la première partie de notre plan de gros bon sens pour mettre fin aux vols d’autos. Aujourd’hui, nous annonçons la deuxième partie de notre plan pour réparer le gâchis que Trudeau a créé dans nos ports fédéraux. Nous allons : 

  1. Renvoyer les consultants en gestion inutiles de l’ASFC et utiliser cet argent pour réparer nos ports fédéraux.
  2. Investir dans des équipements à rayons X de pointe pour permettre un balayage rapide des conteneurs dans nos quatre principaux ports fédéraux de Montréal, Vancouver, Prince Rupert et Halifax. Nous achèterons un total de 24 scanneurs. 
  3. Engager une équipe spéciale d’agents de l’ASFC qui utiliseront les scanneurs et intercepteront les voitures volées avant qu’elles ne quittent notre pays. Nous engagerons 75 agents de l’ASFC pour sécuriser nos ports fédéraux. 

Un dollar dépensé, un dollar économisé

Un gouvernement Poilievre trouvera un dollar d’économie pour chaque nouveau dollar de dépense. Nous financerons cette solution innovante en licenciant les consultants en gestion inutiles de la Sécurité publique. Ces consultants comprennent GC Strategies, l’une des nombreuses entreprises liées au scandale ArriveCan de 54 millions de dollars. Un nouveau rapport de l’ombudsman sur l’application ArriveCan a révélé que 76 % des entrepreneurs n’ont pas fait de travail. À l’heure actuelle, Sécurité publique Canada dépense 33 millions de dollars par an pour des consultants en gestion, ce qui représente 165 millions de dollars sur 5 ans.

Le coût total de l’acquisition initiale de ces scanneurs est de 55,2 millions de dollars. L’entretien permanent des scanneurs coûtera 7,2 millions de dollars par an, soit un coût de 36 millions de dollars sur cinq ans. Le coût de l’embauche des 75 agents de l’ASFC sur 5 ans s’élèvera à 41,5 millions de dollars. En d’autres termes, les coûts totaux initiaux et continus sur 5 ans s’élèveront à 132,7 millions de dollars.

En licenciant des consultants en gestion inutiles, nous pouvons payer les scanneurs à rayons X indispensables et les agents de l’ASFC nécessaires à leur fonctionnement, tout en réalisant une économie nette de 33 millions de dollars pour les contribuables. 

Poilievre a dit :  

« Les conservateurs de gros bon sens renverseront les politiques imprudentes de Trudeau qui ont transformé nos ports fédéraux en stationnements pour autos volées. En rendant beaucoup plus difficile l’envoi d’autos à l’étranger où elles peuvent être vendues, ce système violent d’enrichissement rapide – dont profitent les gangs de tout le pays – ne sera plus possible. »

« Justin Trudeau n’a pas réussi à protéger vos biens. Je mettrai fin aux vols d’autos. Freinons les voleurs d’autos et protégeons nos ports fédéraux. »

Déclaration du chef conservateur Pierre Poilievre à l’occasion du Mois du patrimoine juif

Déclaration du chef conservateur Pierre Poilievre à l’occasion du Mois du patrimoine juif

Ottawa (Ontario) – L’honorable Pierre Poilievre, chef du Parti conservateur du Canada et de l’Opposition officielle, a fait la déclaration suivante à l’occasion du Mois du patrimoine juif :  

En savoir plus
Le successeur de Trudeau appelé à témoigner devant le Comité

Le successeur de Trudeau appelé à témoigner devant le Comité

Ottawa (Ontario) — Aujourd’hui, le Comité des finances de la Chambre des communes a adopté une motion conservatrice de gros bon sens appelant le successeur de Justin Trudeau, Mark Carney, à témoigner.

En savoir plus