La vérificatrice générale révèle que la corruption d’ArriveCan a coûté au moins 60 millions de dollars aux Canadiens 

Ottawa (Ontario) – Après huit ans sous Justin Trudeau, son gouvernement libéral ne vaut pas le coût et la corruption. Alors que les Canadiens ont du mal à faire leur épicerie et à payer leur loyer, Trudeau a pris 60 millions de dollars de votre argent et l’a gaspillé sur l’application ArriveCan.

C’est ce qu’a confirmé aujourd’hui le rapport de la vérificatrice générale sur ce fiasco. Ce rapport montre clairement que des millions de dollars de l’argent des contribuables ont été gaspillés par des fonctionnaires du gouvernement Trudeau, qui ont truqué le processus de passation des marchés au profit de leurs amis.

Les conservateurs de gros bon sens ont averti Trudeau de ne pas aller de l’avant avec cette application, mais il a décidé de le faire quand même. Les résultats de cette décision ont été désastreux : ArriveCan, dont le budget initial était de 80 000 dollars, a fini par coûter aux Canadiens au moins 60 millions de dollars, soit 750 fois plus que le budget prévu. Même lorsqu’elle était opérationnelle, elle a forcé par erreur 10 000 Canadiens à se mettre en quarantaine.

En outre, la société informatique GC Strategies, composée de deux personnes bien connectées, a obtenu 19 millions de dollars dans le cadre de contrats pour lesquels personne d’autre ne s’est porté candidat. En effet, GC Strategies a été autorisée à définir les conditions de ce contrat et a fait en sorte que personne d’autre ne puisse y répondre. Les représentants du gouvernement Trudeau ont même été invités à des dégustations de whisky et à d’autres gâteries luxueuses par les contractants mêmes auxquels ils versaient votre argent.

Les libéraux de Justin Trudeau ont désespérément tenté d’empêcher que ces informations soient révélées. Le 2 novembre 2022, le Parti conservateur a fait adopter par la Chambre des communes une motion demandant ce rapport, malgré l’opposition farouche des libéraux. Il est maintenant facile de comprendre pourquoi ils voulaient cacher ces preuves de corruption.

La semaine dernière, les libéraux et leur partenaire de coalition, le NPD, ont voté en faveur de l’arrêt des travaux du Comité sur l’escroquerie ArriveCan, déclarant que les documents qu’ils avaient vus étaient « effrayants ».

Alors que les libéraux continuent de bloquer les enquêtes sur leur corruption, les conservateurs utiliseront toutes les mesures possibles pour rétablir la responsabilité à l’égard de l’argent des contribuables canadiens. Les Canadiens méritent un gouvernement conservateur de gros bon sens qui réduira le gaspillage et mettra fin à la corruption.

Déclaration du chef conservateur Pierre Poilievre à l’occasion du Mois du patrimoine juif

Déclaration du chef conservateur Pierre Poilievre à l’occasion du Mois du patrimoine juif

Ottawa (Ontario) – L’honorable Pierre Poilievre, chef du Parti conservateur du Canada et de l’Opposition officielle, a fait la déclaration suivante à l’occasion du Mois du patrimoine juif :  

En savoir plus
Le successeur de Trudeau appelé à témoigner devant le Comité

Le successeur de Trudeau appelé à témoigner devant le Comité

Ottawa (Ontario) — Aujourd’hui, le Comité des finances de la Chambre des communes a adopté une motion conservatrice de gros bon sens appelant le successeur de Justin Trudeau, Mark Carney, à témoigner.

En savoir plus