Des députés libéraux font de l’obstruction pour protéger les principaux consultants d’ArriveCan d’une enquête du comité

Ottawa (Ontario) — Michael Barrett, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable de l’Éthique et du Gouvernement responsable, a fait la déclaration suivante sur l’obstruction parlementaire des libéraux visant à protéger un contractant d’ArriveCan de l’obligation de témoigner au Parlement :

« Aujourd’hui, les députés libéraux du Comité des opérations gouvernementales ont atteint un nouveau seuil. Ils ont fait de l’obstruction pour bloquer une motion conservatrice visant à obliger les propriétaires de GC Strategies, la société au centre de la débâcle d’ArriveCan, à se présenter devant le Comité ou à risquer d’être arrêtés par le sergent d’armes.  

« GC Strategies, une entreprise qui a reçu 20 millions de dollars de l’argent des contribuables pour n’avoir fait aucun travail informatique sur l’application ArriveCan, a défié de multiples convocations émises par le Comité. Avec les allégations contenues dans le rapport de l’ombud de l’approvisionnement et le rapport de la vérificatrice générale, il devient de plus en plus clair que les contrats reçus par GC Strategies, en particulier ceux accordés pour créer l’application inutile ArriveCan de Justin Trudeau, ont été corrompus. 

« Alors que Justin Trudeau et ses ministres feignent l’indignation en public et promettent qu’ils feront toute la lumière, les libéraux font de l’obstruction pour empêcher les Canadiens d’entendre les deux hommes au cœur de ce scandale. 

« Ils n’ont aucune envie de dévoiler la nature corrompue des accords du gouvernement libéral avec la société informatique préférée de Justin Trudeau, composée de deux personnes. C’est pourquoi ils ont voté contre l’idée de demander à la vérificatrice générale d’enquêter sur ArriveCan, c’est pourquoi ils ont mis fin aux travaux du Comité après avoir pris connaissance de l’exposé préliminaire des faits de l’ASFC, et c’est pourquoi ils ont fait de l’obstruction pour empêcher les conservateurs d’utiliser les pleins pouvoirs du Parlement pour obliger Kristian Firth et Darren Anthony à comparaître devant le Comité. 

« Cela sent le même genre de corruption que celle à laquelle les Canadiens sont trop habitués de la part des gouvernements libéraux. Les Canadiens méritent des réponses quant aux raisons pour lesquelles l’application inutile ArriveCan de Justin Trudeau est passée d’un coût de 80 000 dollars à un gaspillage d’au moins 60 millions de dollars, soit 750 fois le prix initial. Les libéraux tentent désespérément d’étouffer l’affaire, mais les conservateurs se battront pour que chaque dollar des contribuables soit comptabilisé. »

Des hôpitaux sécuritaires

Des hôpitaux sécuritaires

Poilievre annonce la Loi sur la sécurité dans les hôpitaux, qui vise à tenir le crack, la méthamphétamine et les armes à l’écart des médecins, des infirmières et des patients.

En savoir plus
Les faits : Trudeau ne construit pas les logements dont les Canadiens ont besoin

Les faits : Trudeau ne construit pas les logements dont les Canadiens ont besoin

Ottawa (Ontario) — Les données publiées aujourd’hui sur les permis de bâtir montrent que, malgré toutes ses séances de photos, Justin Trudeau ne parvient pas à construire les logements dont les Canadiens ont besoin.

En savoir plus