Le gouvernement Trudeau doit mettre fin à l’envoi d’équipements militaires canadiens à la Russie

Ottawa (Ontario) – L’honorable Michael Chong, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable des Affaires étrangères, et le député James Bezan, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable de la Défense nationale, ont fait la déclaration suivante en réponse aux rapports faisant état de pièces de drones et de détonateurs fabriqués au Canada et utilisés par la Russie contre l’Ukraine : 

« Les conservateurs sont consternés et profondément préoccupés par la découverte de composants fabriqués au Canada dans des drones iraniens qui ont été utilisés par la Russie au cours de son invasion illégale contre les civils et les infrastructures essentielles de l’Ukraine.

« Ces drones de combat meurtriers, tels que le Shahed-136, sont connus sous le nom de drones suicides ou kamikazes, car ils explosent lorsqu’ils atteignent leur cible. Des pièces canadiennes sont utilisées dans ces drones en dépit du fait que le gouvernement libéral ait supposément sanctionné les fabricants iraniens.

« Ce n’est pas le seul cas où la Russie échappe aux sanctions canadiennes pour mener sa guerre contre l’Ukraine. Des détonateurs électroniques fabriqués au Canada ont également été achetés par la Russie et se retrouvent dans des mines terrestres destinées à tuer des Ukrainiens.

« Le détournement des exportations militaires canadiennes vers la Russie arme la machine de guerre de Poutine et coûte la vie à des Ukrainiens innocents. Il s’agit également d’une violation des licences d’exportation d’armes accordées par le gouvernement Trudeau.

« Les conservateurs demandent au gouvernement Trudeau de mettre fin à ces exportations d’armes et de mener une enquête sur cette violation. Les résultats de l’enquête doivent être rendus publics afin de rendre des comptes.

« Ce n’est pas la première fois que le gouvernement Trudeau ne parvient pas à empêcher le détournement des exportations d’armes canadiennes et la violation des permis d’armement. Le détournement des exportations militaires canadiennes est en contradiction directe avec l’engagement du gouvernement à soutenir l’Ukraine contre l’agression russe.

« Les sanctions ne servent à rien si elles ne sont pas appliquées. Le gouvernement Trudeau n’a pas seulement échoué à empêcher la Russie d’utiliser des technologies fabriquées au Canada pour attaquer l’Ukraine, il a également échoué à transférer à l’Ukraine des armes et des munitions dont elle a désespérément besoin.

« Les conservateurs sont aux côtés de l’Ukraine. C’est pourquoi nous demandons au gouvernement Trudeau de mettre fin aux détournements d’exportations d’armes vers la Russie, de mener une enquête et de rendre compte de ses échecs qui ont aidé la Russie à poursuivre son agression contre l’Ukraine. »

Des hôpitaux sécuritaires

Des hôpitaux sécuritaires

Poilievre annonce la Loi sur la sécurité dans les hôpitaux, qui vise à tenir le crack, la méthamphétamine et les armes à l’écart des médecins, des infirmières et des patients.

En savoir plus
Les faits : Trudeau ne construit pas les logements dont les Canadiens ont besoin

Les faits : Trudeau ne construit pas les logements dont les Canadiens ont besoin

Ottawa (Ontario) — Les données publiées aujourd’hui sur les permis de bâtir montrent que, malgré toutes ses séances de photos, Justin Trudeau ne parvient pas à construire les logements dont les Canadiens ont besoin.

En savoir plus