Les faits : L’utilisation des banques alimentaires à Toronto est hors de contrôle

Ottawa (Ontario) – Après huit ans sous Justin Trudeau, les Canadiens ont du mal à mettre de la nourriture sur la table. En conséquence directe de la taxe de Trudeau sur les agriculteurs, les camionneurs et les épiciers, la famille canadienne moyenne devra payer 700 $ de plus pour la nourriture en 2024 qu’au cours de l’année précédente.

Le rapport de la Daily Bread Food Bank sur l’utilisation des banques alimentaires l’a encore confirmé aujourd’hui. À Toronto seulement, la Daily Bread Food Bank a servi 301 354 clients en février 2024, comparativement à 215 848 en février 2023. Il s’agit d’une hausse marquée par rapport à 2015, lorsque Justin Trudeau a été élu pour la première fois, où les banques alimentaires ont servi 52 522 clients.

En octobre 2023, Banques alimentaires Canada a publié un rapport indiquant que les banques alimentaires du pays ont été visitées près de deux millions de fois au cours du mois de mars seulement de cette année-là, soit une augmentation de 79 % par rapport à 2019. Récemment, l’organisation caritative Deuxième récolte a indiqué que ce problème ne ferait que s’aggraver, prévoyant une augmentation de la demande de 18 % en 2024, ce qui signifie qu’un million de personnes supplémentaires devront faire appel aux banques alimentaires pour survivre.

En outre, 36 % des organisations à but non lucratif qui nourrissent les personnes souffrant de la faim ont déclaré avoir dû refuser des personnes dans leurs installations parce qu’elles ne pouvaient tout simplement pas répondre à la demande. À Toronto, ce chiffre est passé à 50 %.

Les Canadiens sont contraints de se rendre dans les banques alimentaires parce que la taxe carbone de Justin Trudeau fait grimper le prix des denrées alimentaires. Malgré ces chiffres records, Justin Trudeau a de nouveau décidé d’augmenter sa taxe carbone de 23 % le 1er avril, dans le cadre de son plan visant à quadrupler cette taxe au cours des six prochaines années. Cette folie doit cesser.

Seuls les conservateurs de gros bon sens renonceront à la hausse et couperont la taxe afin que tous les Canadiens bénéficient de prix plus bas.

Des hôpitaux sécuritaires

Des hôpitaux sécuritaires

Poilievre annonce la Loi sur la sécurité dans les hôpitaux, qui vise à tenir le crack, la méthamphétamine et les armes à l’écart des médecins, des infirmières et des patients.

En savoir plus
Les faits : Trudeau ne construit pas les logements dont les Canadiens ont besoin

Les faits : Trudeau ne construit pas les logements dont les Canadiens ont besoin

Ottawa (Ontario) — Les données publiées aujourd’hui sur les permis de bâtir montrent que, malgré toutes ses séances de photos, Justin Trudeau ne parvient pas à construire les logements dont les Canadiens ont besoin.

En savoir plus