Les conservateurs de gros bon sens n’arrêteront pas tant que Trudeau renoncera à sa hausse de la taxe carbone

Ottawa (Ontario) – Après huit ans sous Justin Trudeau, la vie n’a jamais été aussi chère. La taxe carbone de Trudeau a fait grimper le coût de tout, forçant les familles à choisir entre chauffer leur maison, mettre de la nourriture sur la table ou faire le plein d’essence.

Il est clair que les Canadiens ont besoin d’un allègement, et non d’une nouvelle augmentation douloureuse de la taxe. Pourtant, le 1er avril, le gouvernement de Justin Trudeau, désespérément déconnecté de la réalité, augmentera à nouveau la taxe carbone de 23 %. Ce n’est que le plus récent volet de son plan visant à quadrupler cette taxe au cours des six prochaines années, même si elle n’a eu aucun effet sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Alors que Trudeau et son ministre radical de l’Environnement mentent aux Canadiens au sujet des remboursements de la taxe carbone, le directeur parlementaire du budget indépendant a clairement indiqué que la plupart des familles canadiennes paieront plus pour la taxe qu’elles ne recevront pour le remboursement. Cette année, la taxe carbone de Trudeau coûtera aux familles de l’Alberta 911 dollars, de la Saskatchewan 525 dollars, du Manitoba 502 dollars, de l’Ontario 627 dollars, de la Nouvelle-Écosse 537 dollars, de l’Île-du-Prince-Édouard 550 dollars et de Terre-Neuve-et-Labrador 377 dollars. 

70 % des Canadiens s’opposent à cette hausse de la taxe. 70 % des premiers ministres provinciaux, y compris le premier ministre provincial libéral de Terre-Neuve-et-Labrador, se sont également joints aux conservateurs de gros bon sens pour exiger que Trudeau renonce à cette augmentation inutile.

Les conservateurs de gros bon sens croient que les députés libéraux et néo-démocrates doivent répondre de cette hausse de la taxe à la Chambre des communes. C’est pourquoi nous avons demandé aujourd’hui un débat d’urgence, que le président de la Chambre des communes a rejeté.

Les conservateurs de gros bon sens ne cesseront de réclamer des votes et des débats à la Chambre des communes, ainsi que de lancer une campagne de pression massive sur le gouvernement Trudeau à l’extérieur de la Chambre, jusqu’à ce que nous puissions mettre fin pour de bon à la hausse de la taxe de Trudeau ce poisson d’avril. Les députés libéraux et néo-démocrates doivent écouter leurs électeurs et voter avec les conservateurs pour ramener le gros bon sens avec des prix plus bas pour tout le monde.

Des hôpitaux sécuritaires

Des hôpitaux sécuritaires

Poilievre annonce la Loi sur la sécurité dans les hôpitaux, qui vise à tenir le crack, la méthamphétamine et les armes à l’écart des médecins, des infirmières et des patients.

En savoir plus
Les faits : Trudeau ne construit pas les logements dont les Canadiens ont besoin

Les faits : Trudeau ne construit pas les logements dont les Canadiens ont besoin

Ottawa (Ontario) — Les données publiées aujourd’hui sur les permis de bâtir montrent que, malgré toutes ses séances de photos, Justin Trudeau ne parvient pas à construire les logements dont les Canadiens ont besoin.

En savoir plus