Réparons le budget

Ottawa, Ontario – L’honorable Pierre Poilievre, chef des conservateurs de gros bon sens du Canada, a annoncé ses trois demandes pour réparer le budget et apporter aux Canadiens le soulagement dont ils ont désespérément besoin :

« Justin Trudeau n’en vaut pas le coût. Son gouvernement a doublé les loyers, les paiements hypothécaires et les mises de fonds. Ses déficits records ont fait grimper les taux d’intérêt en flèche. Les banques alimentaires ont reçu un nombre record de deux millions de visites en un seul mois l’année dernière, et un million de personnes supplémentaires sont attendues en 2024.

« Alors que la vie des Canadiens s’est détériorée, Trudeau dépense plus que jamais. Cette année, le Canada dépensera 46,5 milliards de dollars pour payer le service de la dette de Trudeau. C’est plus que le transfert fédéral en matière de santé.

« La Banque du Canada et l’ancien ministre libéral des Finances, John Manley, ont tous deux dit à Trudeau qu’il appuyait sur la pédale d’accélérateur de l’inflation avec ses dépenses qui faisaient grimper les taux d’intérêt. Mais Trudeau n’a pas écouté. En conséquence, la Banque du Canada s’est lancée dans la campagne de hausse des taux d’intérêt la plus agressive de son histoire. Comme le savent les millions de Canadiens qui renouvellent leur prêt hypothécaire, Trudeau n’en vaut tout simplement pas le coût.

« Les familles en difficulté ne peuvent pas se permettre des impôts plus élevés et des dépenses supplémentaires qui font grimper le coût de tout et maintiennent les taux d’intérêt à un niveau élevé. C’est pourquoi les conservateurs de gros bon sens ont envoyé une lettre à Justin Trudeau contenant trois demandes pour réparer le budget :  

  1. Couper la taxe sur les agriculteurs et la nourriture en adoptant immédiatement le projet de loi C-234 dans sa forme originale.
  2. Bâtir des logements, pas de la bureaucratie, en exigeant des villes qu’elles autorisent la construction de 15 % de logements supplémentaires chaque année comme condition pour recevoir des fonds fédéraux pour l’infrastructure.
  3. plafonner les dépenses en appliquant la règle du dollar pour dollar afin de faire baisser les taux d’intérêt et l’inflation. Le gouvernement doit économiser un dollar pour chaque nouveau dollar de dépenses.

« Les conservateurs de gros bon sens n’accepteront pas de soutenir le budget s’il ne va pas couper la taxe de Trudeau sur la nourriture, bâtir des logements, pas de la bureaucratie, et plafonner les dépenses. »

Des hôpitaux sécuritaires

Des hôpitaux sécuritaires

Poilievre annonce la Loi sur la sécurité dans les hôpitaux, qui vise à tenir le crack, la méthamphétamine et les armes à l’écart des médecins, des infirmières et des patients.

En savoir plus
Les faits : Trudeau ne construit pas les logements dont les Canadiens ont besoin

Les faits : Trudeau ne construit pas les logements dont les Canadiens ont besoin

Ottawa (Ontario) — Les données publiées aujourd’hui sur les permis de bâtir montrent que, malgré toutes ses séances de photos, Justin Trudeau ne parvient pas à construire les logements dont les Canadiens ont besoin.

En savoir plus