Les Canadiens méritent de connaître la vérité sur les travailleurs de remplacement étrangers

Ottawa (Ontario) – Les Canadiens ont besoin d’un gouvernement qui se concentre sur la création d’emplois et sur la prestation de plus gros chèques de paie pour les Canadiens. Mais au lieu de cela, Justin Trudeau a accordé près de 50 milliards de dollars de subventions à des entreprises qui, au lieu de créer des emplois pour les Canadiens, utilisent l’argent des contribuables pour embaucher des travailleurs de remplacement étrangers.

Cela a été confirmé mardi lorsqu’il a été révélé que les Syndicats des métiers de la construction du Canada (SMCC) ont envoyé une lettre à Justin Trudeau pour l’informer que les usines de batteries lourdement subventionnées du sud-ouest de l’Ontario feront appel à des travailleurs de remplacement étrangers au lieu d’employer des travailleurs syndiqués canadiens qui sont prêts et capables d’effectuer le travail.

Les Canadiens ne peuvent pas croire que l’annonce faite hier par Trudeau d’une subvention de 5 milliards de dollars pour Honda sera différente. En fait, le PDG de Honda a déjà admis aux médias que des travailleurs étrangers seraient embauchés dans le cadre de ce projet financé par les contribuables. Ce n’est qu’une preuve de plus de l’incapacité de Trudeau à défendre les travailleurs.

Il y a plusieurs mois, lorsque les conservateurs de gros bon sens ont sonné l’alarme sur le fait que ces emplois étaient confiés à des travailleurs de remplacement étrangers, Trudeau et ses ministres libéraux ont menti et attaqué ceux qui ont dénoncé cette situation. Et lorsque les députés conservateurs ont tenté d’obtenir l’accès aux contrats par le biais de comités parlementaires, les députés libéraux et néo-démocrates ont fait de l’obstruction pour protéger le gouvernement et empêcher les travailleurs d’entendre la vérité.

Grâce à ces nouvelles informations, le lundi 29 avril, les conservateurs présenteront une nouvelle motion au Comité des opérations gouvernementales afin de forcer le gouvernement libéral à révéler la vérité sur l’utilisation de l’argent des contribuables canadiens pour embaucher des travailleurs de remplacement étrangers au lieu de travailleurs canadiens.

Au lieu de protéger Justin Trudeau et son gouvernement fatigué comme ils l’ont fait la dernière fois, le NPD doit soutenir cette motion et ne pas aider Trudeau à bloquer la publication de ces informations cruciales. Le choix du NPD est simple ; il doit soit se ranger du côté des conservateurs, des travailleurs syndiqués et des contribuables canadiens, soit aider Justin Trudeau à cacher la vérité aux Canadiens une fois de plus. 

Les Canadiens méritent un gouvernement qui défendra les travailleurs canadiens. Seuls les conservateurs de gros bon sens veilleront à ce que tous les emplois financés par les contribuables soient attribués à des Canadiens, et non à des travailleurs de remplacement étrangers.

Des hôpitaux sécuritaires

Des hôpitaux sécuritaires

Poilievre annonce la Loi sur la sécurité dans les hôpitaux, qui vise à tenir le crack, la méthamphétamine et les armes à l’écart des médecins, des infirmières et des patients.

En savoir plus
Les faits : Trudeau ne construit pas les logements dont les Canadiens ont besoin

Les faits : Trudeau ne construit pas les logements dont les Canadiens ont besoin

Ottawa (Ontario) — Les données publiées aujourd’hui sur les permis de bâtir montrent que, malgré toutes ses séances de photos, Justin Trudeau ne parvient pas à construire les logements dont les Canadiens ont besoin.

En savoir plus